Le Blog-Notes Critic

2 article(s)

par page
Par ordre décroissant


Résumé :

Jubilatoire ! Gore ! Trash ! Sauvage ! Hypnotique ! Autant de qualificatifs qui collent aux pages de l'excessif Prison Pit, comics à la violence ô combien esthétisante. Dans cette œuvre majeure de la contre-culture américaine, il est question de survie, celle de cannibale Fuckface, héros décadent de son état et prisonnier solitaire d'une planète ou la sauvagerie fait office de véritable art de vivre. Monstres tentaculaires, parasites vicieux, pillards décérébrés, chefs sanguinaires et complots millénaires, nombreux sont les obstacles que notre héros doit affronter pour prolonger de quelques instants une vie ne tenant bien souvent qu’a un fil.A l'opposé d'un classique récit épique d'aventure futuriste, c'est à un véritable déchainement de violence, un opéra de fureur et de sang que vous vous exposez, au risque d'y prendre goût... Véritable hommage aux plus grands films post-apocalyptiques (Mad max, la Route), au cinéma « redneck » ainsi qu’aux plus grands classiques de SF horrifique (Alien), Prison Pit vous engloutira dans un tourbillon irrésistible de violence addictive.

  (cliquez sur le caddyr pour acheter cet album chez nous)

Notre Avis :
Voici un album SF très spécial issu de l'underground US. C'est trash tordu et moche (ce qui ne veut pas dire que l'auteur ne sait pas dessiner, il sait : c'est moche à dessein), c’est plein de créatures bizarres qui sont fichues aussi bizarrement à l'extérieur qu’à l'intérieur (Il suffit de voir les transformations dont sont capables les personnages tout au long de ce premier épisode). Amis d’Ultimex et Paf et Hencule et de ce genre de BD sans pitié pour rien, le bonheur est dans votre pré, sautez sur l'occasion. Le "héros" est une sorte de monstre humain bien rustaud en slip, éjecté sur une planète pénitentiaire. Il n'est pas décidé à se laisser faire par toutes les  autres créatures ultra violentes qui hantent les plaines jonchées de cadavres de cette planète. Il rencontre tout de même un "prisonnier" plus fort que lui qui lui découpe un bras parce qu'il a tué son "slorge", une créature putride et immonde qui secrète une drogue particulièrement courue dans cet enfer. L'album se termine par l'arrivée de son ennemi juré, ce qui nous laisse augurer d'une suite sanglante, à échelle planétaire bien sûr !

Pour aller plus loin, voici le premier épisode de la série animée : https://vimeo.com/102863106


Note 7.5/10  Un ton et un humour hors normes. C'est drôle, inventif, subversif (c'est le moins qu'on puisse dire), mais c'est aussi et surtout pour un public averti !

Mots clés:

Posté dans Critiques BD par Librairie Critic

Simon, toujours enthousiaste, vous présente quelques nouveautés du mois de janvier !

Mots clés:

Posté dans Kronik Video par Librairie Critic

2 article(s)

par page
Par ordre décroissant