Résumé :

 Un jour, deux soeurs ont fait tourner les tables… 

Une nuit de 1848, dans une petite ferme réputée hantée de Hydesville, Margaret et Kate, les filles du pasteur Fox, établissent un contact avec un supposé « esprit ». Vite colportés, les «évènements de Hydesville » donnent naissance à un véritable phénomène de société. L’engouement pour le surnaturel atteint son comble aux États-Unis : d’innombrables médiums, trois millions d’adeptes, parmi lesquels Victor Hugo, James Fennimore, Cooper et Arthur Conan Doyle, ainsi que de nombreux savants et intellectuels.

Le spiritisme moderne est né.

 

  (cliquez sur le panier pour acheter cet album chez nous)



Notre Avis

Une bonne surprise chez Bamboo que le premier tome de ce diptyque consacré aux sœurs Fox. D’abord parce qu’il nous permet de retrouver, aux pinceaux, l’excellent Gregory Charlet qui nous avait déjà plu sur d’autres albums, comme Le carrefour, mais aussi parce qu’il adapte une histoire vraie finalement peu connue, celle de ces deux sœurs exploitées d’abord par leur mère, puis par leur sœur, pour leurs pseudo dons de médiums, à une époque, le XIX, friandes de surnaturel et autres tables tournantes. Et, les jeunes Etats-Unis ont bien entendu été le théâtre de moult histoires, puisque tout un monde était encore à défricher (ce qui nous a valu d’excellentes séries de westerns surnaturels comme Les Mystères de l’Ouest ou encore Lee Winters, shérif de l’étrange, série de nouvelles pulp publiées aux Moutons Electriques) ! Cependant, c’est bien l’absence *a priori* de surnaturel qui fait tout le sel de cette histoire et justement le lot de croyances naïves qui permet aux Fox d’exploiter ces deux jeunes filles, pour ce qui semble bien être, au fond, les débuts du spiritisme de pacotille, quasi bourgeois, tel qu'on le connaît. L’histoire est construite avec mesure et intelligence par Philippe Charlot. Quant à Gregory Charlet, il se sert d’une colorisation quasi bichromique pour donner l’ambiance qu’il faut, une ambiance très juste, celle des campagnes profondes des Etats-Unis, propices au mystère. La fin joue habilement avec nos nerfs et répond à un troublant prologue… nous laissant avec l’envie de lire très vite la suite et fin de cette histoire !

Note 7/10  Une bonne surprise, un album qui se lit d’une traite grâce à une écriture scénaristique bien maîtrisée, un thème vraiment intéressant, et un dessin léché, parfait pour cette histoire. Bref, on a aimé !