Couverture :



 

(cliquez sur le panier pour acheter cet album chez nous) :





Résumé éditeur :

Cité aux mille noms... et cité sans nom.
Chaque nation qui s’empare de la Cité la renomme. Siècle après siècle, des envahisseurs arrivent, s’installent et la Cité change de nom. Mais ses habitants ne laissent pas prendre dans ces luttes incessantes : leur ville est la Cité sans nom, et toute personne qui cherche à la renommer est étrangère. Kaidu est l’un de ces nouveaux arrivants, né d’une famille Dao, le dernier peuple avoir pris le contrôle de la région. Rat, elle, est originaire de la Cité sans nom, et déteste Dao pour tout ce qu’il représente. La passion de Dao pour sa nouvelle ville, où il fait ses classes de soldat de la Citadelle, est la seule chose qui pourra peut-être les rapprocher. Espérons-le, car tandis que des complots se montent, le sort de la Cité sans nom repose entre leurs mains.

 Notre avis :
Encore les éditions Rue de Sèvres qui nous gâtent avec cette nouvelle série jeunesse, en provenance directe du Canada, mais au parfum asiatique. Dans ce récit urbain et médiéval, l’auteur parvient à tisser une belle histoire d’amitié entre un jeune garçon privilégié et une jeune fille de la rue. Sous couvert de ces aventures virevoltantes, nous avons sous les yeux une ode à la tolérance et à la coopération.

 Note : 7/10 Un dessin très engageant et dynamique, des personnages intéressant, un arrière-plan très fouillé, de l’aventure et une intrigue très loin de tout manichéisme, en plus de ce petit supplément d’âme, nous permet de vous affirmer que cette BD saura plaire à toute la famille, dès 10 ans.