Le Blog-Notes Critic

Articles 1 à 3 sur un total de 1612

par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
Par ordre décroissant

 

Couverture

(cliquez sur le panier pour acheter cet album chez nous) :


Résumé éditeur :
Une route désaffectée en plein désert, une vieille station service, et de la poussière au loin... Lorsque Billy Joe poussera la porte de chez les O’Neil, plus rien ne sera comme avant. Cuir, santiags, carabine et Ford V8, le chef des Red Noses attend du monde. Ce qui va devenir la plus grande course sauvage de tous les temps aura lieu ici. Une course, jusqu’à la mort…

 À l’appel du plus éminent gang du pays, des dizaines de « voyous » du volant et autres fous de vitesse se retrouvent en plein désert pour une gigantesque course clandestine dont le vainqueur se verra traditionnellement élu « chef de meute » pour un an. Billy Joe, ténébreux leader des Red Noses, a jeté son dévolu sur une petite station-service en léthargie pour remettre son titre en jeu. Ses cuves pleines de carburant, ses quelques aménagements de « confort », les hectares de pistes arides qui l’entourent, propriété du vieux O’Neil et de sa fille, en font l’endroit idéal... Malheureusement, ce site perdu, jusque-là négligé de tous, sera bientôt dans le collimateur des autorités et des médias…...et la Station « LISA DORA » deviendra le théâtre des pires dérapages...

 

Notre avis

Si dernièrement, vous cherchez de la qualité dans les parutions BD, n’hésitez pas à vous tourner vers les éditions Rue de Sèvres ! Impossible de ne pas y trouver chaussure à son pied. Si l’on devait ne vous en présenter qu’une dernièrement (mais il y en aura d’autres, hashtag TeaserTropBienAmené), ce serait le premier volume de Streamliner, écrit et dessiné par Fane.

 À la recherche d’une bande dessinée 100% détente, ce premier tome saura remplir brillamment sa mission. Dans une Amérique (à peine) exagérée, l’auteur va nous faire plonger dans une compétition clandestine de streamline. Fane ne cherche pas à faire dans la dentelle, et pourtant, cela n’empêche pas de mettre un scénario plutôt solide dans cette BD qui vous embarquera à 350 kilomètres par heure.

Note : 7.5/10 Ambiance 70’s, adrénaline, éclats de rire, personnages hauts en couleur, vous serez résolument conquis par ce premier tome d’un diptyque. LA bande dessinée fun de ce début d’année.


Mots clés:

Posté dans Critiques BD par Librairie Critic

Couverture :

Résumé éditeur :

La date : 2058. Le metteur en scène Charles Bernet travaille au couronnement de trente années d'une carrière glorieuse en préparant son prochain film, basé sur un scénario mûri depuis sa jeunesse. Il mène une vie agréable dans sa merveilleuse villa robotisée, avec son épouse à la jeunesse quasi-éternelle, entre haute visibilité médiatique et stratégies fines pour réunir le financement de son nouveau projet. Le tournage commence, mais un brutal accident de train l'interrompt, laissant Charles paralysé sur un lit d'hôpital. Gustave, un assistant au talent prometteur, est choisi pour prendre sa suite. Son inexpérience va-t-elle détruire ce que Charles considère comme le projet d'une vie? Et comment un mystérieux professeur de Scrabble rencontré lors de sa rééducation va-t-il lui apprendre à surmonter cette épreuve terrible?

Notre avis :


Un régal. Que dire d'autre ? Voici un album de science-fiction très original, qui s'intéresse aux ressorts du cinéma, à la création en tant que telle,et  aux désirs profond du créateur, ce grand horloger qui voudrait bien que les aiguilles lui obéissent au doigt et à l'oeil, et puis à tout ce qui fait la vie, ses beautés comme ses râtés, ses râtés parfois beautés et ses beautés parfois râtées, comme dans un grand jeu de perceptions, subtiles. Et avec, en sus de cette histoire bien dense et de ses décors en aplats très rétros - et warholiens -, le descendant de Donald... Trump. Mais oui ! Et en plus c'est expliqué de façon tout à fait cohérente.

Note 8/10  : Ugo Bienvenu, que nous connaissions déjà pour son adapation de Sukwan Island (le roman best-seller de David Vann) nous livre ici un album vraiment fort. On retiendra des personnages fouillés dans une intrigue intelligente et subtile. C'est simple, si on adhère aux partis pris graphiques (notamment cette veine rétro, qui a d'ailleurs du sens), on ne verra pas les pages se tourner tant l'artiste maîtrise son histoire. Tout simplement impressionnant.

Posté dans Critiques BD par Librairie Critic

Vous aimez les cultures de l'imaginaire ? Vous voulez les soutenir ? Signez cet appel !

Huit maisons d'édition de fantasy et de science-fiction lancent un appel pour promouvoir ces genres, trop souvent déconsidérés en France : Lire l'article du Point Pop

 

Posté dans News par Librairie Critic

Articles 1 à 3 sur un total de 1612

par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
Par ordre décroissant